Accueil arrow Projets arrow Four CMS  
19-10-2017
Menu
Four CMS - Principe du four à refusion Version imprimable Suggérer par mail
(31 votes)
Écrit par Administrator   
06-11-2007
Index de l'article
Principe du four à refusion
Modifications du four traditionnel
Conception du boîtier de commande

 

Chapitre 2 : Modifications du four traditionnel

 

Il faudra dans un premier temps ouvrir est équiper le four d’une sonde de température et d’un accès aux commandes des résistances chauffantes.

2.1       Sonde de température

La sonde de température doit avant tout pouvoir résister à des températures élevées (de l’ordre de 300°C en prenant une marge de sécurité par rapport au maximum de 260°C communément rencontré dans les documentations des composants).

Vous avez la possibilité d’utiliser un thermocouple mais qui nécessites une électronique adaptée pour amplifier la faible différence de potentiel générée à ses bornes par effet « Seebeck » (effet thermoélectrique).

Soit d’utiliser une sonde PT100 (variation de la résistance électrique du platine selon la température), pour laquelle on injecte un courant constant de moins d’un milliampère et dont la mesure de la tension à ses bornes permet d’en déduire la résistance et donc la température (suivant soit un modèle linéaire, soit un modèle d’ordre 3).

Dans notre application, une sonde de température PT100 a été choisie.

Prenez garde au temps de réponse qui peut compliquer voire rendre impossible l’asservissement du four. De même, si votre sonde est en contact avec la carcasse du four, vous risquez de fortement allonger modifier l’inertie thermique de la sonde et d’avoir du mal à contrôler le four.

Préférez donc une petite sonde avec un bon temps de réponse qui pourra être espacée de la paroi du four.

 ImageImage

Figure 6 : Sonde PT100 (2,3*2,1mm ), intégrée à l'aide d'argile sur le photo de droite

2.2       Modification connexion aux résistances chauffantes

Afin de pouvoir contrôler le fonctionnement du four, il faudra adapter une prise en face arrière permettant de pourvoir mettre les résistances chauffantes sous tension et donc de faire fonctionner le four.

Une prise complémentaire sur le boîtier de commande permettra de venir fermer le circuit au moyen d’un relais (les constantes de temps étant assez longues pour l’asservissement du four, les commutations ne seront pas trop rapide et l’emploi d’un relais est suffisant).

2.3       Eléments de sécurité

Pensez à toujours travailler hors tension lorsque vous touchez au 220V du secteur. Il n’est jamais inutile d’être trop prudent, c’est pourquoi j’ai ajouté un fusible en entrée secteur du four.

Image

Figure 7 : Les éléments encadrés en vert ont été ajoutés dans le four

ImageImage

 Figure 8 : Ajout des connectiques sur la façade arrière du four

 


Dernière mise à jour : ( 11-04-2008 )
 
Webdesign by Webmedie.dk Ny hjemmeside